Blog | OPC de raisin : un trésor d’efficacité contre le stress oxydatif

OPC de raisin : un trésor d’efficacité contre le stress oxydatif

Souvent associés à une diminution du risque de cancer, les polyphénols (molécules organiques cycliques, c’est-à-dire “en forme de boucle”, ayant naturellement des propriétés antioxydantes) se retrouvent de plus en plus dans les compléments alimentaires ciblant les problèmes de peau.

De l’hyperpigmentation à la sécheresse cutanée, le spectre d’action des OPCs semble vaste.

Cette protection contre le développement des tumeurs et des dysfonctionnements épidermiques s’explique par les propriétés antioxydantes de ces molécules. Toutefois, tous les polyphénols ne se valent pas.

C’est pourquoi les produits nutricosmétiques les plus efficaces ont tendance à faire appel à des polyphénols d’origine naturelle, offrant de meilleurs résultats.

Mieux encore : certains nutricosmétiques tels que MyCollagenLift s’assurent que ces ingrédients soient en parfaite synergie avec les autres principes actifs de leur formule.

Parmi les polyphénols remplissant cette feuille de route, les OPC de raisin sont un excellent choix : découvrez pourquoi.

OPC de raisin : un trésor d'efficacité contre le stress oxydatif

OPC de raisin : une protection vaste et étonnante

Acronyme de « Oligomère ProCyanidolique » (connus également sous le nom de « Oligo ProanthoCyanidine”), le polyphénol extrait du raisin a été découvert en 1948 par le chercheur français Jacques Masquelier. Cet apport à la science fait suite aux recherches menées dans les années 1920 sur les leucoanthocyanes (molécules présentes dans de nombreuses plantes et responsables de la présence des tanins : ces éléments donnant au thé son goût amer).

Contribuant à protéger les artères ,grâce à leurs propriétés antioxydantes capables de réduire le stress oxydatif, la peau et d’autres organes de dysfonctionnements divers, l’OPC de raisin a bénéficié d’un « coup de projecteur » sur les 10 dernières années à la suite de recherches concluant qu’il serait le facteur principal du « French Paradox ».

Le French Paradox : quand on pensait que le vin rouge était bon pour la santé

Jusqu’à très récemment, il était commun pour les médecins de campagne dans l’ouest de la France de prescrire la consommation d’un verre de vin rouge par jour. Pendant longtemps, cette pratique est restée fréquente sans pour autant se justifier par des fondements scientifiques.

En effet, le corps médical constatait que cette approche garantissait une amélioration de la santé du système cardio-vasculaire, alors même que l’impact négatif de la consommation d’alcool sur la santé était déjà compris depuis des décennies.

Ne pouvant trouver d’explication à ce phénomène, le monde médical parlait donc de « French paradox ».

Ce n’est qu’à la lumière de publications récentes, à l’image de celle du chercheur Yu Nie¹, que l’on comprend mieux le rôle des OPCs d’origine naturelle (notamment celles extraites du raisin).

Les OPC de raisin en action : une protection à l'échelle cellulaire

En effet, dans son étude publiée en 2019, Yu Nie s’intéresse aux effets spécifiques des OPCs d’origine naturelle. Il y expose les mécanismes par lesquels ceux-ci contribuent à la protection de l’organisme contre différents problèmes de santé, entre autres :

  • Le diabète de type II;
  • L'ostéoarthrite et d'autres maladies dégénératives dégradant le cartilage;
  • La destruction prématurée du collagène endogène de la peau.

Pour garantir une protection efficace contre de tels maux, c’est à l’échelle cellulaire (grâce, entre autres, à ses propriétés de protection face au stress oxydatif), que les OPCs interviennent, en prévenant la dégradation de certains lipides (tels que les lipides de la couche cornée produits par les glandes sébacées et servant à protéger la peau) impliqués dans la composition de la peau et d’autres organes. 

Yu Nie explique au terme de son étude que les OPCs, plus particulièrement de raisin, offrent une gamme très vaste de bénéfices santé contribuant à prévenir l’apparition et le développement de maladies diverses liées à l’âge.

Dans le même ordre d’idée, les recherches publiées en 2018 par le docteur Meng-Chun Lu² montrent l’effet des propriétés antioxydantes de l’OPC de raisin sur les poumons tandis que celles publiées encore un peu plus tôt la même année par le doctorant Preethi Ravindranathan³ mettent en lumière la protection qu’elles offrent contre le cancer colorectal.

Au-delà des nombreux effets bénéfiques des OPC de raisin sur la régulation de diverses maladies, c’est surtout la puissance de ses propriétés antioxydantes qui en fait un ingrédient de choix pour les solutions de nutricosmétique anti-âge. En effet, la protection qui en résulte maximise   votre production de collagène endogène qui s’avère être un élément essentiel au maintien d’une peau jeune, belle et en pleine santé.

MyCollagenLift : un cocktail anti-âge utilisant la puissance de l'OPC de raisin

Engagée dans un effort d’accompagnement de ses consommateurs vers un processus de vieillissement plus confortable, l’équipe de MyPUREskin a pris les devants afin de composer une formule contribuant à l’optimisation de la santé de votre peau.

S’inscrivant ainsi dans une philosophie du « mieux vieillir », notre  complément alimentaire anti-âge MyCollagenLiftfait fonctionner les OPCs de raisin en synergie avec d’autres principes actifs pour des résultats uniques.

Ces autres ingrédients, eux aussi d’origine 100% naturelle, se déclinent en deux catégories :

  • Des composants principalement nutritionnels;
  • Des composants principalement protecteurs.

Du côté de la nutrition, vous trouverez notamment :

  • Des bio peptides de collagène marin stimulant la production de collagène par votre corps (collagène endogène);
  • De l'acide hyaluronique dont la capacité à capter 1000 fois son poids en eau est un gage d'hydratation intense pour votre peau;
  • Des céramides issues d'huile de blé de haute qualité afin de limiter votre perte insensible en eau;
  • Du silicium organique dont la capacité à restructurer votre peau en fait un ingrédient s'alliant parfaitement au collagène.

Par ailleurs, MyCollagenLift offre à vos cellules une protection interne et externe unique sur le marché des nutricosmétiques grâce à un complexe antioxydant constitué de la façon suivante :

  • De la vitamine C extraite d'acérola;
  • De la vitamine E;
  • Des OPCs de raisin (polyphénols);
  • De la SOD, enzyme issue du melon, s'associant à merveille avec du Zinc pour former la clef de voûte de ce véritable bouclier antioxydant.

Vous êtes soumis(e) au stress oxydatif et vous vous sentez vieillir prématurément ? Pourquoi ne pas donner un coup de pouce à votre organisme ? Faîtes-lui profiter d’une cure de MyCollagenLift afin d’obtenir vos premiers résultats en moins d’un mois.

Prêt(e) à retrouver progressivement une peau sublimée,  mieux hydratée, plus souple et élastique ? Intégrez MyCollagenLift à votre routine beauté/santé dès aujourd’hui !

  1. Etude du chercheur Yu Nie : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6520035/
  2. Etude du docteur Meng-Chun Lu sur les effets antioxydants des OPCs de raisin : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6117753/
  3. Etude du doctorant Preethi Ravindranathan : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5972632/